retour

GIL KD

Extraits :
Autodidacte, élevée par un grand-père artiste, j’ai très tôt dessiné et utilisé tout ce qui me permettait de créer.
A Paris, je dessinais dans la rue sans avoir vraiment la notion d’art urbain. Après une pose j’ai repris le dessin, la peinture sur toile et autres supports !
Aujourd’hui, même si le dessin est omniprésent dans mon travail, j’aime mixer les média et reproduire sur la toile l’aspect dégradé des murs, des affichages ou des graffitis. Je travaille mes supports avec un mélange d’enduit et de poudre de tuffeau - pierre signant l'identité culturelle du Val de Loire au travers de ses châteaux, … -. J’incorpore à mes créations des fragments d’affiches collectées dans la rue, témoignages de l’environnement urbain.
En parallèle de ce travail d’atelier, je graff des « flashs mode », des femmes très colorées -
Le but est d’interpeller les passants sur l’importance de l’art dans nos vies et éveiller à l’art des personnes qui n’osent pas franchir la porte des galeries.
voir son site voir sa page Facebook voir sa page Pinterest envoyer un e-mail