retour

VINDRAS JEAN

Pendant 20 ans Jean Vindras a travaillé le bois. Dans son atelier, quelques sculptures en témoignent.
Depuis les années 2000, le plasticien travaille le métal. Le rond-point de « l'arc en ciel » et le « Don Quichotte » du parvis de la gare de Saint Pierre sont les premières traces en ville de ce changement de matière.
Le fer à béton, les tôles rouillées et le plexiglas remplacent le bois ; des morceaux de plexiglas sont insérés dans le métal pour apporter la couleur et capter le soleil.
Il aime travailler pour la ville dont il intègre la particularité des espaces, qu'ils soient verts ou en dur.
Depuis 3 ans, la couleur par transparence avec l'émail-vitrail est devenue sa recherche principale.
L'ensemble de ces œuvres de couleur s'appellent « Les Lumière-Couleurs ».
Les pièces les plus importantes sont les 2 Dômes, « le Dôme du rêve céleste » et « Le Dôme de la danse des couleurs » dont les hauteurs atteignent plus de 3 m pour un diamètre de plus de 5 m.
voir son site voir sa page Facebook envoyer un e-mail