retour

PUTCH

L'océan et la plage ont longtemps été un terrain de prédilection en y glanant toute sorte de déchets que la mer n'avait pu digérer pour ensuite les assembler, les brûler, créant ainsi des sculptures anthropomorphes et zoomorphes ou d'autres plus informelles.
Ce territoire entre terre et mer a été remplacé depuis quelques temps par un autre océan de rebuts, celui de la déchetterie industrielle.
C'est un nouvel univers dans lequel je déambule tel un « éboueur archéologue du présent » fasciné par la poésie brutale de cette matière entassée, entrelacée et malmenée faisant naître en moi une prodigalité créatrice parfois jusqu'au vertige.
voir son site envoyer un e-mail